Menu

3 applications de la vitamine C
5 (1)

Encore appelée acide ascorbique, la vitamine C est une vitamine hydrosoluble qui joue un rôle important dans le métabolisme humain. De la stimulation du collagène à une meilleure absorption du fer, cette vitamine hydrosoluble est essentielle au bien-être des humains. Voici trois applications de la vitamine C à utiliser au quotidien.

3 applications de la vitamine C

L’utilisation de la vitamine C en sérum pour la peau

Les professionnels de la dermatologie recommandent l’utilisation de vitamine C sous forme de sérum pour le soin de la peau. Cette substance possède en effet des propriétés tonifiantes et régénérantes. Des enseignes spécialisées comme La Roche Posay proposent des sérums vitaminés de qualité favorisant la préservation de votre peau.

Il est bon de savoir que la vitamine C redonne de l’éclat à votre peau grâce à la stimulation de collagène. Riches en antioxydants, les sérums fabriqués à base d’acide ascorbique permettent de corriger certains problèmes cutanés comme l’acné, les taches pigmentaires, les rides et la déshydratation. Que votre peau soit plutôt normale, sèche ou sensible, cette vitamine hydrosoluble s’adapte à votre épiderme. Elle permet aussi de contribuer à soigner les dommages causés par les radicaux libres.

Il est essentiel d’appliquer votre sérum à la vitamine C sur une peau fraîchement nettoyée, matin et soir pour une efficacité optimale. 4 à 5 gouttes de ce sérum à chaque application suffisent pour aider à corriger les imperfections cutanées. Malgré toutes les vertus d’un sérum de vitamine C pour la peau, il ne remplace pas la crème hydratante. Cette solution agit comme un complément, à appliquer avant un soin hydratant adapté à votre peau.

Vitamine C

Les compléments alimentaires à base de vitamine C

Il existe plusieurs variétés de compléments de vitamine C disponibles sur le marché.

L’acide ascorbique

C’est la version originale et la plus courante de cette vitamine hydrosoluble. L’acide ascorbique est disponible à l’état naturel ou en version manufacturée. Ce complément alimentaire de vitamine C est l’un des plus fiables. Néanmoins, le non-respect de la posologie peut s’avérer dangereux pour l’organisme. L’utilisation abusive d’acide ascorbique peut engendrer des maux comme la diarrhée, les douleurs ou brûlures au niveau de l’estomac. Il convient donc de respecter les doses recommandées, et de demander conseil à un médecin au préalable.

La vitamine C + sels minéraux

C’est un mélange de vitamine C et d’autres minéraux comme le calcium, le zinc et le magnésium. Conseillée aux personnes souffrant de maux d’estomac après l’utilisation de compléments de vitamine C seule, cette variété de produit doit être associée à l’acide ascorbique.

La vitamine C + bioflavonoïdes

Les bioflavonoïdes sont des métabolites secondaires provenant de plantes spécifiques, à savoir les plantes vasculaires, comme les fougères ou le ginkgo. Ils facilitent l’absorption de l’acide ascorbique.

La vitamine C à usage particulier

Elle est disponible sous diverses formes, et peut être assimilée en utilisant des produits cosmétiques destinés au traitement des problèmes cutanés.

Les bienfaits médicaux de la vitamine C

Les bienfaits médicaux de la vitamine C sont multiples. Tout d’abord, l’acide ascorbique joue un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Il veille à ce que le métabolisme énergétique et les fonctions psychologiques soient cohérents. Cette vitamine hydrosoluble permet de prévenir et de traiter quotidiennement le rhume, par exemple. Elle permet aussi de prévenir diverses pathologies comme :

  • les maladies cardiovasculaires,
  • la pneumonie,
  • le cancer,
  • la goutte,
  • la cataracte, et bien d’autres.

La vitamine C permet par ailleurs de réduire la fatigue et favorise la régénération de la vitamine E. Elle permet de booster l’absorption du fer et aide à traiter l’asthme.

De plus, l’acide ascorbique est aussi un antioxydant très puissant. Il agit en synergie avec d’autres nutriments comme la vitamine E, le bêta-carotène, le zinc et le sélénium pour lutter contre le vieillissement cellulaire.

Noter l'article