Menu

Reconversion professionnelle vers le métier de rédactrice web : une tendance croissante
5 (1)

Le métier de rédactrice web devient depuis quelques années un métier très tendance. Écrire pour le web semble facile. La plupart des rédacteurs web en devenir pensent qu’il suffit de bien savoir rédiger en langue française pour trouver là un emploi de freelance à domicile qui ne demande que peu de connaissances. Nous allons voir qu’il n’en est rien et que le métier de rédactrice web demande bien plus de savoir technique que l’on pense.

rédactrice web métier

Qu’est-ce que le métier de rédactrice web ? 

Le métier de rédactrice web est issu des métiers du digital. Là où le développeur crée le site internet, le graphiste l’illustre, la rédactrice web compose des contenus optimisés pour internet qui permettent un référencement naturel et une position optimisée dans les moteurs de recherche. 

Ce métier est ainsi un harmonieux mélange entre rédaction classique pour le lecteur et composition technique adaptée aux bots de Google. Cela entraîne donc de suivre une formation, voire des formations où la rédactrice web acquiert des capacités techniques très utiles à ses futurs clients.

Comment se reconvertir dans le métier de rédactrice web ?
La réponse est simple : il faut se former ! Il est aujourd’hui possible de trouver en France des formations finançables par différents organismes professionnels. Elles permettent ainsi d’obtenir une qualification reconnue qui donne l’opportunité, à la personne en reconversion, de se lancer en tant que rédactrice web freelance.

Si débuter dans le métier n’est pas toujours facile, malgré ce qu’annoncent nombre de formateurs, il est évident que plus la qualification et la qualité de la rédaction sont de qualité, plus la rédactrice aura de chance de décrocher ses premières missions. 

Que penser des plateformes de rédaction web qui fleurissent sur le net ? 

Pour présenter les plateformes de rédaction web en quelques mots, intéressons-nous à leur façon de fonctionner. Ces plateformes mettent en relation une entreprise en recherche de contenus pour son site web ou son blog avec des rédacteurs web inscrits sur celles-ci. 

Si le principe de mise en relation peut sembler éthique et parfait pour les rédacteurs freelances, la réalité est parfois toute autre puisque les tarifs proposés aux rédacteurs sont très faibles. Il est ainsi souvent impossible de se dégager un salaire décent si l’on désire vivre du métier de rédactrice web en travaillant uniquement pour ces plateformes. 

Néanmoins, celles-ci sont recommandées aux rédacteurs web débutants qui ne possèdent pas encore de textes dans leurs portfolios. Ils peuvent par le fait, monter progressivement en puissance et créer une sorte de bibliothèque de contenus qu’ils utiliseront ensuite pour le démarchage de futurs clients. 

Ainsi, les plateformes sont un excellent moyen de se lancer dans la rédaction web à condition de commencer rapidement la recherche de clients en direct qui paieront la rédaction à un prix plus juste. 

Pourquoi la reconversion vers le métier de rédactrice web est-elle croissante ? 

Notre vie actuelle est bien loin de l’époque où l’on faisait l’ensemble de sa carrière au sein de la même entreprise. Entre CDD, contrat de formation, apprentissage, décrocher son premier CDI se fait dorénavant de plus en plus tard. 

La rédaction web est majoritairement un poste occupé par les femmes. Ce sont souvent des mères de famille qui ont arrêté leur carrière professionnelle pour élever leurs enfants ou des personnes ayant connu des difficultés dans leur ancien poste désirant dorénavant travailler à domicile pour ne plus avoir de contraintes professionnelles parfois pénibles. 

Le développement du télétravail, grâce à l’arrivée d’internet et de la communication numérique, permet aujourd’hui la pratique à distance de nombreux métiers. La rédactrice web fait partie de ces travailleurs freelances qui entrent pleinement dans le cadre de cette nouvelle façon de travailler. 

Il suffit d’un ordinateur, d’une webcam pour les visioconférences et d’un bon fauteuil ergonomique pour se lancer après avoir effectué une formation qualifiante comme nous l’avons évoqué plus haut. 

Mais il ne faut pas se tromper, travailler depuis son domicile demande une organisation parfaite : 

  • gestion des enfants et de la famille ; 
  • organisation de la vie à la maison ; 
  • moments au calme pour rédiger sereinement ;
  • planning structuré entre démarchage, rédaction et administratif. 

La reconversion professionnelle implique une réflexion sur sa capacité propre à savoir faire la distinction entre vie privée et vie professionnelle. Pas toujours facile d’organiser sa journée entre le petit dernier malade et le grand à déposer au club de sport. La rédactrice web doit donc anticiper au maximum son travail pour tenir les délais demandés par les clients ou les plateformes. 

Pourquoi devenir rédactrice web freelance ? 

Le métier implique, comme tout autre job, de faire des choix. Un statut d’indépendant freelance n’a pas les mêmes avantages qu’un poste de rédactrice web dans une entreprise. Là où le salarié est certain d’avoir un salaire à la fin du mois, de cotiser pour sa retraite et l’assurance chômage, la rédactrice web freelance doit, quant à elle, vivre parfois avec la sensation d’être une équilibriste sur une slackline. 

Cette liberté de pouvoir choisir ses heures de travail, de prendre quelques jours de congé ou de déposer ses enfants plus tardivement à l’école à un prix. Certaines rédactrices ne pourraient plus aujourd’hui se passer de ces temps d’organisation choisis, même s’il faut parfois travailler le weekend. 

On l’aura compris, il s’agit d’un état d’esprit : celui de l’entrepreneuriat. S’organiser seule, trouver ses clients, refuser une mission, rédiger quelquefois jusque tard le soir tout en maintenant une vie sociale agréable est tout à fait possible si l’on aime cette vie faite d’imprévus. 

Devenir rédactrice web n’est donc pas pour tout le monde ! 

On ne le répètera jamais assez. Oui, devenir rédactrice web freelance et travailler à domicile peut paraître tendance. Ce choix engendre malgré tout une prise de conscience : celle qu’il faut absolument posséder un état d’esprit de chef d’entreprise. 

Être chef d’entreprise en rédaction web est aussi faire face à des clients parfois grincheux ou très exigeants. C’est également apprendre à dire non et à se positionner même si l’on perd un contrat. Mais c’est aussi la liberté si l’on sait s’organiser et surtout se former tant à la rédaction web qu’à la gestion d’une petite entreprise.

Ce sont deux points à prendre totalement en compte si l’on envisage une reconversion professionnelle dans le métier de rédactrice web indépendante.

Noter l'article