Menu

Où trouver des vêtements éthiques et solidaires ?
0 (0)

Saviez-vous que l’on porte en moyenne un vêtement 5 fois avant de s’en débarrasser ou de l’oublier au fond d’un placard alors qu’il est encore comme neuf ?

Photo-Arkhe-Paris

 On ne vous apprend rien, la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde. Entre les quantités astronomiques de gaz à effets de serre qui émanent des usines de confection, renouvellement sans cesse de collection de la part des enseignes de la fast-fashion ou encore les conditions désastreuses de travail, l’industrie de la mode a encore un long chemin à parcourir avant de diminuer son empreinte sociale et environnementale.

Cependant, ces dernières années de nombreuses initiatives ont été mises en place pour réduire l’impact de la mode sur l’environnement et offrir des alternatives plus éthiques et solidaires. 

Que ce soit de la part de nouvelles marques, petits créateurs où associations, un véritable mouvement est en place au sein de l’industrie textile afin de réinventer la mode, comme l’a démontré le Festival des Autres Modes qui a eu lieu à la Cité Fertile en octobre dernier et qui a attiré par moins de 3000 curieux. Afin de vous aiguiller, découvrez notre guide qui vous aidera à vous procurer des vêtements éthiques et solidaires. 

Les friperies 

Les friperies sont de plus en plus à la mode. Et il n’y a rien de surprenant à ça. Après tout, qui ne rêve pas d’acheter ses vêtements tout en faisant des économies ? Ou encore de dénicher des pièces uniques qu’on ne retrouve pas chez tout le monde ? Avec les friperies, c’est possible ! Rappelez-vous, on vous en parlait récemment avec notre article sur les pièces indispensables à acheter en Friperie. Entre pièces vintages et stylées, on retrouve dans les rayons des friperies de véritables pépites à prix cassés, de quoi répondre à toutes les demandes. Autre gros avantage des friperies, elles favorisent la réduction des déchets et le réemploi grâce à ces articles de seconde main. Pour aller encore plus loin, il existe désormais des friperies solidaires qui aident à la réinsertion de personnes en difficulté, comme Le Labo de L’Abbé, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Échanges entre amis 

Quoi de plus solidaire qu’aider ses amis ? Vous avez sans doute des vêtements dans vos placards que vous ne portez plus, et vos amis aussi. Et vous avez sûrement des vêtements susceptibles de plaire à vos amis, et inversement. Alors, pourquoi ne pas organiser des sessions d’échanges de vêtement ? C’est un super moyen de se débarrasser de pièces qui vous encombrent tout en vous faisant plaisir et en faisant plaisir à vos proches. Vous avez tout à y gagner ! 

Emmaüs, la Croix Rouge, Secours Populaire…

Quoi de plus solidaire que de se fournir directement auprès des associations ? Ici encore, ce sont de véritables trésors qui parsèment les rayons. Que ce soit chez Emmaüs, la Croix Rouge, le Secours Populaire… Beaucoup de vêtements de qualité et intacts sont donnés quotidiennement à ces associations par des personnes qui ne les utilisent pas. De quoi se faire une belle garde-robe sans se ruiner tout en soutenant le travail de bénévoles. 

L’upcycling 

Connaissez-vous l’upcycling ? Ce terme anglais, que l’on peut traduire « surcyclage » définit le fait de donner une seconde vie à un objet en le transformant pour lui donner une seconde vie. Cela peut se faire par exemple en transformant un vieux collant que l’on ne porte plus en Tawashi, ces éponges japonaises réalisées avec un tressage de tissu. Mais, nos créateurs ont du talent et on peut trouver de véritables mines d’or du côté des marques d’upcycling. Parmis la liste, nous pouvons citer la marque d’accessoires Archie Bows qui transforme des serviettes en sacs à dos ou en bob ou encore Club José qui transforme des draps en caleçons. 

Favoriser les petits créateurs aux grandes marques

Ce conseil est simple, mais il peut faire la différence. On retrouve de nombreux créateurs ou jeunes marques qui émergent. Et souvent ce sont des personnes proches de chez nous, qui habitent notre ville, notre rue, ou qui sont même nos voisins. Il suffit de se rendre sur des marchés de créateurs locaux pour se rendre compte de la diversité de l’offre mais aussi de la créativité dont ils font preuve. 

Généralement soucieux de bien faire les choses, les jeunes marques et créateurs ont tendance à produire de manière locale, en travaillant avec des ateliers favorisant le réemploi ou l’inclusion. C’est le cas par exemple d’Arkhé Paris, une marque de t-shirts solidaires & Made In France qui n’a rien à envier aux grandes marques. En plus de proposer des vêtements inclusifs et solidaires, Arkhé Paris peut se targuer de la production française de ses t-shirts qui favorise l’emploi de personnes en situation de handicap et participe à la formation de près de 190 personnes à travers la France. 

Et pour aller encore plus loin de sa démarche éthique, la griffe a créé ses vêtements solidaires en partenariat avec différentes associations auxquelles 5€ sont reversés par ventes. Se tourner vers des petits créateurs est donc aussi un moyen de se montrer solidaire envers leur travail souvent dans l’ombre des grandes enseignes. 

Noter l'article