Menu

Extension capillaire : tout ce qu’il faut savoir
5 (1)

Extension capillaire : comment s'y prendre ?

Avoir de beaux et longs cheveux n’est pas donné à tout le monde. Heureusement, les extensions capillaires existent ! Et oui, l’extension capillaire constitue une véritable alternative pour adopter un nouveau look, et ce sans endommager votre cuir chevelu. Ce présent article vise ainsi à vous faire mieux connaître cette technique à résultat immédiat en vous donnant le maximum de détails. Que sont réellement ces extensions pour cheveux ? Pour qui sont-elles faites ? Comment les poser ? Faut-il privilégier une extension naturelle ou synthétique ? Nos réponses.

L’extension capillaire : qu’est-ce que c’est ?

L’extension capillaire est une technique qui permet d’allonger, d’épaissir ou tout simplement de donner du volume à sa chevelure. C’est un procédé facile qui ne dure que quelques heures. Il s’agit en fait de changer l’aspect des cheveux en utilisant de fausses mèches. C’est le plus souvent grâce à cette méthode que les stars peuvent changer de coupe d’un jour à l’autre lors des tournages ou pendant les grands concerts.

Les deux types d’extensions capillaires 

L’extension naturelle

Les fashionistas utilisent surtout l’extension naturelle pendant les grandes occasions. L’idée est de rajouter de vrais cheveux humains à votre chevelure. Il y a même des personnes qui vendent leurs cheveux à des prix élevés pour cela. Puis, le spécialiste vous les pose selon l’effet recherché.

Pourquoi choisir des extensions naturelles ?

  • Résultat satisfaisant ; aucun risque de savoir que ce ne sont pas vos vrais cheveux
  • Large choix sur les types de mèches
  • Toujours de bonne qualité

Limites :

  • Prix assez cher
  • Nécessite beaucoup d’entretien : ils ont besoin d’être démêlés plusieurs fois au quotidien et ont besoin de beaucoup d’huile.

L’extension synthétique

L’extension synthétique ou artificielle utilise des mèches synthétiques pour le coup. Elles sont très lisses, mais ne sont pas toujours douces, quelques fois même un peu rigides comme les perruques. Ce qui nécessite une brosse spéciale.

Pourquoi choisir les extensions synthétiques ?

  • Prix abordable
  • Nécessite moins d’entretien

Limites :

  • Résultat moyen ; les faux cheveux sont très vite aperçus.
  •  Se mêlent facilement
Extension capillaire : extension naturelle ou extension synthétique ?

Extension capillaire : tout le monde y trouve son compte

De nos jours, tout le monde peut effectuer une extension capillaire. En plus d’être tendance, cela permet d’essayer de nouvelles coupes ou couleurs de cheveux, sans modifier les anciens. De plus, il est possible de trouver des extensions pour chaque type et couleur de cheveux : lisses, blonds, roux, ondulés, crépus, tresses, etc.

Cependant, les personnes qui perdent beaucoup leurs cheveux (jusqu’à devenir chauve) sont les plus conseillées à recourir à l’extension capillaire. Grâce à cette méthode, ces personnes n’auront plus de complexe, et pourront gagner plus de confiance en soi. Pour ces dernières, l’extension naturelle est la mieux conseillée. De préférence, une extension indienne et épaisse.

Les extensions capillaires : comment les poser ?

La pose des faux cheveux diffère d’un salon de coiffure à un autre. Toutefois, on distingue généralement :

  • L’extension nano ring : idéale pour les cheveux fins et sensibles. En effet, dans ce procédé, rien n’est directement « collé » sur vos cheveux. Les extensions sont fixées à l’aide des petits anneaux connecteurs. D’où l’appellation : technique micro ring.
  • L’extension kératine à chaud : plus traditionnelle, cette méthode utilise fondamentalement de la kératine. En fait, pour l’extension de vos cheveux, il faut fixer les fausses mèches avec vos mèches naturelles en les enroulant dans de la kératine modelée. Ensuite, faire chauffer à basse température la kératine pour que l’ensemble tienne.
  • L’extension adhésive : elle est connue pour être la méthode la plus rapide. La fausse mèche est déjà collée avec de l’adhésif, il suffit juste de la mettre au bon endroit. Elle correspond à tout type de cheveux. La pose est juste moins confortable.

Comment allez-vous distinguer les mèches synthétiques des mèches naturelles ?

Les connaisseurs ne pourront pas se tromper au toucher. Toutefois, si vous n’arrivez pas à faire la différence entre une mèche naturelle et synthétique, faites ce petit test.  Brûlez un cheveu de la mèche à tester et observez. Si le cheveu ne prend pas feu, mais part en fumée en laissant une sorte de boule de caoutchouc, la mèche est synthétique. En revanche, s’il prend feu, puis devient de la poudre noire, c’est bien un cheveu humain. 

Noter l'article