Menu

La radiothérapie pour traiter le cancer du sein
5 (1)

Dans le cadre de la prise en charge du cancer du sein, la radiothérapie est envisagée pour détruire les cellules cancéreuses qui n’ont pas pu être retirées lors de l’intervention chirurgicale curative. Selon plusieurs facteurs, ce traitement peut être réalisé seul, ou en complément d’autres thérapies, telles que chimiothérapie, immunothérapie ciblée, etc.

Radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

La radiothérapie, de quoi s’agit-il ? 

La radiothérapie est un traitement local qui utilise un rayonnement ionisant. Des rayons à haute énergie sont dirigés sur la zone à traiter afin d’endommager l’ADN des cellules à l’origine d’un cancer.

On parle de traitement adjuvant lorsque la radiothérapie est effectuée à la suite d’une chirurgie conservatrice du sein. Elle est faite de manière systématique pour empêcher les cellules cancéreuses restantes d’atteindre les tissus sains et les organes voisins. Les patientes ayant subi une mastectomie totale ne sont pas toujours concernées par la radiothérapie, sauf en cas de cancer infiltrant en présence de facteurs de risques de récidive.

Cette thérapie peut également être proposée avant la chirurgie dans le but de diminuer la taille de la tumeur. Si le cancer est détecté à un stade précoce, la radiothérapie seule peut suffire à traiter la maladie sans effectuer d’opération chirurgicale. C’est le principe même du dépistage organisé du cancer du sein, mis en place depuis 2004 et qui permet à travers un dépistage précoce de diminuer le nombre de décès lié au cancer du sein.

Les différents types de radiothérapie 

Parmi les diverses méthodes de radiothérapie, la radiothérapie externe reste la technique la plus utilisée. Elle consiste à diffuser des radiations à l’aide d’un appareil appelé « accélérateur de particules » à travers la peau pour atteindre la zone envahie par les cellules cancéreuses.

Pour le traitement d’un cancer du sein, les rayons ciblent principalement la glande mammaire et le lit tumoral si le sein a subi une chirurgie conservatrice. En cas de mastectomie, le traitement se focalise surtout sur la paroi thoracique. Les spécialistes doivent également irradier les ganglions de la chaîne mammaire et sus-claviculaire lorsqu’ils détectent la présence de ganglions lymphatiques infiltrés.

La radiothérapie interne se traduit quant à elle par l’administration d’une source radioactive à l’intérieur du corps. Aussi appelée curiethérapie, cette méthode se fait à l’aide d’un implant temporaire ou permanent que l’on place dans la zone à traiter afin d’exposer directement la tumeur aux irradiations. Cette technique reste toutefois peu utilisée dans le cadre d’un traitement du cancer du sein. 

Les modalités de la radiothérapie 

La radiothérapie du cancer du sein se déroule en plusieurs étapes et commence par une première consultation dans un centre spécialisé. Durant ce rendez-vous, le médecin spécialisé renseigne sur les caractéristiques du traitement, sa durée, la fréquence des séances d’irradiation et les effets secondaires possibles. Il se charge de mettre en place un projet thérapeutique en fixant précisément les objectifs à atteindre.

Vient ensuite l’étape de la simulation. Le médecin réalise différents examens, dont un scanner et une radiographie, visant à délimiter la zone à traiter et détecter les organes à protéger. Le spécialiste définit également les positions à prendre lors de la séance, puis trace l’endroit à irradier à l’aide d’une peinture spéciale pour éviter qu’elle ne s’efface.

Une fois le marquage terminé, il est important de déterminer précisément le dosage des irradiations. Le thérapeute se base sur les résultats obtenus lors de la simulation pour calculer la distribution de la dose sur la zone concernée. Les étapes de préparation terminées, le médecin pourra démarrer le traitement, généralement effectué en ambulatoire. En moyenne, la durée d’une séance de radiothérapie est de 15 minutes. Cinq sessions d’irradiation sont effectuées pendant une semaine pour un traitement total qui peut s’étendre jusqu’à cinq, voire sept semaines selon les besoins de la patiente. 

Comment se passe une séance de radiographie ? 

La radiothérapie a l’avantage d’être indolore et ne nécessite aucune préparation spécifique. Toutefois, certaines règles doivent être respectées pour réaliser une séance dans de bonnes conditions.

La thérapie doit être réalisée dans une salle spéciale répondant aux normes de protection pour éviter la propagation des radiations. Le médecin traitant aide ensuite la patiente à s’installer sur la table de radiothérapie dans la position préalablement définie lors de la simulation. Il est indispensable que la personne traitée reste immobile durant toute la séance et garde la zone à irradier nue pour favoriser la diffusion du rayonnement ionisant.

Bien qu’il se trouve à l’extérieur de la salle de traitement, le personnel médical observe le déroulement de la séance à travers un système de vidéosurveillance. La patiente dispose également d’un interphone qui lui permet de communiquer avec les médecins en cas de problème.

La radiothérapie stéréotaxique est une radiothérapie externe de très haute précision. Cette technique de radiothérapie visualise la tumeur en 3D, grâce à un système d’imagerie très sophistiqué, et peut dès lors administrer des dosses très puissantes de rayonnement aux seules cellules cancéreuses sans toucher les cellules saines.

Noter l'article