Menu

3 produits phares pour les peaux grasses
5 (2)

La peau grasse est caractérisée par un excès de production de sébum. En quantité normale, le sébum contribue à l’hydratation de la peau en formant un film hydrolipidique. Lorsqu’il est produit en grande quantité, il favorise l’apparition d’imperfections comme les boutons et les points noirs. Pour résoudre ce problème cutané, il existe des solutions naturelles pour redonner de la pureté et de la fraîcheur à la peau. Quels produits phares pour prendre soin des peaux grasses ?

3-produits-phares-pour-les-peaux-grasses

Tester un savon naturel au soufre

Dans une routine de soins des peaux grasses, le savon au soufre pour le visage est thérapeutique pour la peau. Saponifié à froid, c’est un savon surgras, doux et hydratant. Ce savon naturel, fait à partir d’huile d’olive biologique, contient 15 % d’huile de baies de laurier, et est enrichi en huile essentielle d’arbre à thé. L’huile de baie est connue pour ses vertus antibactériennes, purifiantes et désinfectantes. L’huile essentielle d’arbre à thé a une action antioxydante et cicatrisante sur la peau. Elle a aussi une action anti-inflammatoire.

Ces deux composants s’associent au soufre pour plus d’efficacité. Le soufre est un minéral utilisé pour assainir et purifier la peau. Il est très efficace pour les peaux réactives. Il convient également aux peaux sèches et aux personnes ayant des vergetures. Ses propriétés apaisantes permettent de soulager les irritations de la peau dont sont victimes ceux qui souffrent de l’eczéma, du psoriasis, ou de la dermite séborrhéique.

Il est également recommandé pour prendre soin des peaux à tendances acnéiques et grasses. Le savon naturel au soufre permet d’enlever les microkystes. Il permet de nettoyer et de désincruster les impuretés de la peau, tout en luttant contre les signes de vieillissement.

Le savon naturel au soufre peut être utilisé au quotidien sur la peau. L’odeur du soufre n’est pas dominante. Cela rend l’odeur du savon supportable. Après chaque utilisation, il est recommandé de bien égoutter le savon et de le laisser sécher à l’air libre. Ainsi, il pourra durer plus longtemps.

savon naturel au soufre

Faire un masque au rhassoul ou à l’argile

L’argile est une alternative naturelle pour avoir une peau sans imperfections. Pour faire un masque à l’argile, on peut utiliser le rhassoul, l’argile blanche ou l’argile verte.

Le rhassoul, également appelé ghassoul, est une argile endémique qui vient du Maroc. Cette argile naturelle a des propriétés nettoyantes et purifiantes pour la peau. Elle est riche en minéraux comme :

  • le magnésium,
  • le fer,
  • la silice,
  • le potassium,
  • le calcium.

Ces composantes lui confèrent des propriétés absorbantes, et le rendent plus efficace que les autres types d’argiles. Le masque au rhassoul convient aux peaux grasses et aux peaux sujettes à l’acné ou aux points noirs. Ce soin s’adresse aussi aux peaux sensibles et réactives. En effet, le rhassoul favorise la régénération de la peau tout en lui redonnant de l’élasticité. Il permet de réguler la surproduction de sébum. Utilisé en cataplasme ou en gommage, le rhassoul agit comme un exfoliant et un dégraissant efficace. Il permet ainsi d’éliminer en douceur les cellules mortes.

Pour utiliser le rhassoul, il suffit de délayer la poudre dans un bol avec un peu d’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. La composition du masque de rhassoul varie en fonction du type d’épidermes. Ainsi, pour booster l’effet du rhassoul, il est conseillé de remplacer l’eau tiède par des huiles essentielles d’essences de plantes comme le géranium, le bois de rose ou le tea tree. Néanmoins, il est judicieux de choisir des huiles végétales de sésame, de jojoba ou de noisette. Une fois la préparation prête, on passe le mélange sur la peau. Ensuite, avec de petits mouvements circulaires, on masse doucement la peau. Cependant, il est impératif d’insister sur les parties calleuses du corps comme les genoux et les coudes. Enfin, il faut laisser agir pendant 15 minutes avant de rincer correctement.

En revanche, l’argile blanche convient aux peaux très sensibles, sèches, irritées, normales ou matures. Cette argile apaise les irritations et purifie la peau.

L’agile verte, quant à elle, est adaptée aux peaux mixtes, acnéiques, grasses ou normales. Elle réduit les boutons d’acné. Elle permet de matifier le teint. Le mode d’utilisation de l’argile blanche et de l’argile verte est le même que celui du rhassoul. De plus, les masques à l’argile sont conseillés une fois par mois sur les peaux sèches, tous les 15 jours sur les peaux grasses et toutes les semaines sur les peaux acnéiques.

Trouver la bonne huile adaptée aux peaux grasses

Pour les peaux grasses, il est recommandé d’utiliser des huiles non comédogènes. Susceptible de créer des comédons, l’huile comédogène favorise l’apparition de boutons, de points noirs et de microkystes. Pour acheter une huile naturelle, il faut impérativement vérifier son indice de comédogénicité. Cet indice se mesure sur une échelle de 0 à 5.

L’indice 0 regroupe les huiles végétales adaptées aux peaux grasses et acnéiques. L’indice 0 indique que l’huile est non comédogène. Comme exemples, on peut citer les huiles d’avocat, d’argan, de baobab, de cameline et de chanvre. La plus connue pour son efficacité est l’huile de jojoba. Elle est la plus proche de nos lipides et est la moins comédogène. Elle régularise la production de sébum et pénètre facilement sans laisser de film gras. Elle renforce également le film hydrolipidique.

Les indices 1 et 2 regroupent les huiles naturelles peu comédogènes. Parmi ces huiles, on retrouve celles d’abricot, d’argousier, d’amande douce, de ricin ou de macadamia. Elles conviennent plus aux peaux mixtes qu’aux peaux grasses. Les indices 3 et 4 rassemblent des huiles naturelles comédogènes. Parmi elles, on retrouve les huiles de coco, de coton, de bourrache et de rose musquée. Elles ne font pas bon ménage avec les peaux grasses, mais sont efficaces pour traiter les cheveux abîmés. Les huiles naturelles ayant un indice de comédogénicité de niveau 5 sont à proscrire pour traiter les peaux grasses. Comme exemple, on peut citer l’huile de germe de blé.

En cas de doute sur la fiabilité de l’indice de comédogénicité, on peut aussi observer la texture de l’huile pour se décider. En effet, les huiles visqueuses et solides au toucher sont comédogènes, car elles auront tendance à obstruer les pores. Il faut donc opter pour les huiles fluides et légères. De plus, pour choisir les huiles naturelles, il faut préférer les huiles végétales plutôt que les huiles minérales. Ces dernières proviennent de la pétrochimie et n’ont donc pas une empreinte écologique intéressante. Elles ont peu d’intérêt pour la peau.

Consultez également notre article : 3 produits phares pour les peaux grasses

Noter l'article