Menu

6 conseils pour éviter les ballonnements en hiver
5 (1)

éviter les ballonnements en hiver

Ah l’hiver ! C’est la fin d’année, les fêtes, le sapin, la joie, les bons repas, les rires des enfants, les chants… mais pas que ! L’hiver, c’est aussi le froid, l’inconfort et tous les tracas qui s’en suivent, comme les ballonnements. Nous n’en entendons pas beaucoup parler de ce souci dont bon nombre de gens font face pendant les périodes de fraîcheur. Aujourd’hui, nous tenons à vous partager nos astuces pour éviter les ballonnements en hiver.

Ballonnement : comprendre le phénomène

Pendant l’hiver, il y a plus de vent froid en circulation dans l’air et l’atmosphère. Cet air froid pénètre très facilement dans le corps, par les viscères, par exemple, pour atteindre le système digestif. Pour être plus clair, il entre par la rate, le pancréas, l’estomac ou les intestins. Nous pouvons expliquer les douleurs abdominales qui surviennent en hiver par ce phénomène.

Une autre origine concerne directement de la nourriture que nous ingérons. Que nous soyons carnivore, vegan, végétalien ou autre. Souvent, pour mieux supporter le froid, la famille, les proches et les amis nous conseillent de prendre plus d’aliments de tel ou tel type. En soi, ces conseils ne sont pas mauvais. Toutefois, il faut savoir que certaines substances fermentent pendant la digestion. Ce qui provoque les gaz dans l’abdomen. D’où nos conseils pour éviter les ballonnement en hiver.

Et pour en finir avec les sources du ballonnement, nous devons évoquer les fêtes de fin d’année. Les repas trop copieux que nous prenons lors de ces soirées donnent du fil à retordre à notre estomac. Il a du mal à assurer ses fonctions normalement. Il nous envoie donc cette sonnette d’alarme pour nous demander de freiner sur la cuillère. Heureusement aussi pour la perte de poids.

Comment éviter les ballonnements ?

L’on dit souvent, un problème bien posé est à moitié résolu. Une fois que nous avons compris comment se forment les gaz dans l’estomac et les intestins, il nous est plus simple d’y remédier. Voici donc nos conseils pour éviter les ballonnements en hiver :

1. Essayez de vous couvrir amplement

Votre mère vous l’a surement rabâché toute votre enfance. Certes, permettez-moi de vous dire qu’elle avait raison ! Rappelons que nous ne sommes pas naturellement dotés de fourrures pour faire face au froid. Nos vêtements sont nos boucliers. Alors, faites en sorte d’être complètement couverts, surtout lorsque vous prévoyez de sortir. D’ailleurs, vous pouvez toujours rester stylée en choisissant les bons accessoires.

2. Évitez le chewing-gum

Mastiquer du chewing-gum vous donne peut-être l’air cool. Cela peut aussi vous détendre, vous aider à arrêter la cigarette. Toutefois, lorsque vous en abusez, les conséquences peuvent être lourdes pour votre santé. Le ballonnement fait justement partie de ces effets indésirables. Réduire la mâchouille fera du bien à votre tube digestif.

3. Ne parlez pas la bouche pleine

Ce conseil rentre toujours dans le cadre du souci de réduire l’entrée directe de l’air dans votre système digestif. Les parents avaient encore raison quand ils nous suggéraient de ne pas parler la bouche pleine. En effet, lorsque nous mâchons en gardant la bouche ouverte, nous laissons plus de chance à l’air d’entrer directement dans le tube digestif. Il accompagne la nourriture jusque plus bas et ne mettra pas longtemps à faire son effet.

4. Essayez de mieux mâcher votre nourriture

À partir de là, nous nous attaquons à la cause interne du ballonnement. Comme nous l’avons vu, il y a flatulence lorsque l’estomac n’arrive pas à bien digérer. Pour l’aider dans cette fonction, nous vous conseillons de mastiquer plus longuement et calmement votre nourriture. De plus, de cette façon, vous vous attardez un peu plus à table. Ce qui laisse à votre cerveau assez de temps pour comprendre que vous êtes en train de manger, et d’envoyer un signal de satiété à out votre système.

5. Choisissez soigneusement vos aliments afin d’éviter les ballonnements

Il faut savoir que certains aliments sont plus flatulents que d’autres. Faites connaissance avec les aliments super sains. Vous comprendrez leurs véritables apports. Et surtout comment et à quelle fréquence vous pouvez les prendre. Ces connaissances vous sont utiles pour bien passer l’hiver dans les meilleures conditions et en bonne santé.

6. Choisissez le meilleur moment pour manger

L’estomac privilégie la digestion de certaines substances par rapport à d’autres. Pour y voir un peu plus clair, nous allons prendre un exemple. Il fait passer la digestion du féculent avant celle des protéines. Les fruits passent en dernier dans le cycle. Pour éviter de les laisser stagner et fermenter dans l’estomac, nous vous conseillons de prendre les fruits à part. Ainsi, vous pourrez éviter les ballonnements.

Conclusion

Nos conseils vous permettent de soulager les troubles bénins du tube digestif. Ce sont des astuces pour passer l’hiver confortablement. Pour éviter les ballonnements plus sérieux, douloureux et/ou chroniques, nous vous suggérons de consulter un spécialiste.

Noter l'article