Menu

Comment lutter contre la chute de cheveux ?
5 (1)

La chute des cheveux est un phénomène très courant qui touche 43 % des hommes et 34 % des femmes. Cela se produit en général chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Pour lutter contre ce mal, il existe de nombreux traitements dont certains sont plus efficaces que d’autres. Quels sont les moyens pour lutter contre la chute des cheveux ?

lutter contre la perte des cheveux

Identifiez les signes précurseurs de la chute des cheveux

L’identification des signes précurseurs de la chute des cheveux vous permettra de choisir le traitement adéquat contre le mal. Le premier signe visible est les tempes qui se dégarnissent. L’on remarque ensuite souvent la modification de la ligne de naissance des cheveux, la perte de volume capillaire et des zones circulaires dénudées.

Dans certains cas, les personnes souffrant d’alopécie peuvent perdre beaucoup de cheveux lors du brossage ou pendant une douche. Dès l’apparition de ces signes, vous devez faire une consultation médicale.

Parlez avec un médecin sur les options de traitement

Dès que vous remarquez les signes d’une alopécie ou d’une calvitie, il est urgent de consulter un médecin. Il fera un diagnostic pour déterminer la cause principale du mal et prescrire les soins adéquats. Il peut vous recommander de changer l’ensemble de vos produits cosmétiques.

En fonction des particularités de votre situation, le médecin peut vous proposer de multiples options de traitement.

La plus courante est la greffe de cheveux. Il s’agit d’une technique qui consiste à extraire des échantillons capillaires des zones non touchées et à les transférer vers les zones dénudées du cuir chevelu. Le cheveu transplanté repousse au bout de trois mois au maximum, et conserve les caractéristiques de la zone d’origine. Cette opération s’adresse à la fois aux hommes et aux femmes victimes de perte de cheveux.

Pour être sûr d’avoir un bon rendu, vous devez choisir les cliniques qui possèdent des équipements de dernière génération.

recherche clinique greffe de cheveux en Turquie

Si vous cherchez une clinique de greffe de cheveux en Turquie, consultez les annuaires en ligne.

Essayez des remèdes naturels contre la chute des cheveux

Les personnes qui souffrent d’alopécie peuvent également utiliser des traitements naturels. Vous pouvez par exemple faire un traitement à base de prêle, d’ortie ou de romarin. Ce sont des plantes qui ont des effets bénéfiques pour la santé capillaire.

Elles contiennent des nutriments qui favorisent la croissance des cheveux et nourrissent les follicules capillaires. Elles contribuent aussi à l’amélioration de la santé du cuir chevelu et à la réduction des inflammations.

Le romarin empêche les cheveux blancs de se développer et restaure le volume et la couleur des cheveux noirs. L’ortie est riche en nutriments, dont les vitamines E, C et B. Elle possède aussi des propriétés antibactériennes. Quant à la cannelle, elle est très prisée pour ses propriétés antiseptiques. Elle favorise donc la croissance des cheveux et améliore la circulation sanguine.

Modifiez votre mode de vie et votre alimentation

Avoir une alimentation riche et variée est indispensable pour limiter la chute des cheveux et favoriser leur croissance. Ajoutez à vos repas des ingrédients, comme les :

  • poissons gras,
  • céréales complètes,
  • œufs,
  • lentilles,
  • noix,
  • baies.

Le hareng, les sardines, le maquereau et le saumon sont d’excellentes sources d’oméga-3, une molécule essentielle à la santé des cheveux. Les céréales, les pâtes et le pain sont aussi riches en fer, en zinc et en vitamines B qui stimulent la croissance des cheveux.

Quant aux œufs, ils sont une bonne source de biotine, la vitamine B8, qui peut favoriser la croissance optimale des cheveux. Les œufs contiennent également d’autres composés indispensables pour la croissance capillaire comme les vitamines B12 et D, la lysine et des minéraux (fer et zinc).

Utilisez des soins préventifs contre la chute de cheveux

Pour traiter ou limiter les pertes capillaires, vous pouvez utiliser des produits de prévention comme l’huile de noix de coco. Cette huile est l’un des meilleurs produits naturels pour protéger les cheveux contre les dommages causés par les coiffures trop agressives et le soleil. Elle réduit le risque de cassure et favorise une meilleure fixation des protéines dans les mèches. Son application doit se faire régulièrement sur le cuir chevelu.

Vous pouvez aussi utiliser les sérums anti-chute. Les meilleures formules sont enrichies en extraits de ruscus, de poivre des murailles, et d’octopirox. Cela leur permet de renforcer les fibres capillaires. Préférez les sérums anti-chute qui sont sans huile minérale, sans sulfate et sans silicone. Ces formules sont en général testées dermatologiquement et ont des certifications fiables comme NaTrue.

Consultez également notre guide ultime du démêlage des cheveux bouclés et crépus.

Quelles sont les causes de la chute de cheveux ?

La chute des cheveux a de nombreuses origines. Il s’agit essentiellement des variations hormonales, du stress et des carences alimentaires.

Le dérèglement des hormones

Le dérèglement hormonal est la principale cause de la chute des cheveux. Chez les hommes, plus de 97 % des cas relevés sont d’origine hormonale. Il en est de même chez les femmes où ce facteur est à l’origine de près de 20 % des cas. L’augmentation de la testostérone chez les hommes fragilise les follicules pileux et entraîne ainsi un vieillissement capillaire. Chez les femmes, le dérèglement des œstrogènes peut survenir pendant la ménopause, la grossesse et les menstruations. Les femmes sécrètent généralement des œstrogènes qui participent à la poussée rapide des cheveux. Lors de la ménopause ou des menstruations, la quantité de ces hormones diminuent beaucoup dans le sang. Ce qui a pour conséquence de fragiliser les cheveux.

Le stress et les carences alimentaires

Les émotions influencent, elles aussi, la solidité des cheveux. Un choc émotionnel important peut conduire à une perte capillaire. Cela s’explique par le fait que les émotions jouent un rôle primordial dans la régulation de la production hormonale. Quand elles sont négatives, elles influencent la sécrétion des hormones et empêchent la croissance des cheveux.

De plus, une alimentation riche et variée est indispensable pour stimuler la croissance capillaire. Les carences en nutriments comme le zinc, le silicium, le cuivre et la vitamine B peuvent réduire la densité capillaire.

Les traitements médicamenteux, les changements de saison et le tabagisme sont d’autres causes qui peuvent entraîner une chute capillaire.

Noter l'article