Menu

Découvrir le métier de styliste ongulaire
5 (1)

De nos jours, hommes et femmes accordent beaucoup d’importance au soin des ongles de pieds et de mains. En effet, avoir de beaux ongles bien soignés ne sont pas seulement un signe de bonne hygiène

styliste ongulaire

L’apparence des ongles en dit également long sur une personne. Ils peuvent faire ou non un objet de séduction. C’est pourquoi, le métier de styliste ongulaire est actuellement de plus en plus pratiqué partout dans le monde. Qu’est-ce qu’un styliste ongulaire ? Quelles techniques utilise-t-il dans l’accomplissement de son travail ? Que faut-il pour être styliste ongulaire ? À combien s’élève le salaire pour ce métier ? Quels sont les risques du métier de styliste ongulaire ? Les réponses, tout de suite.

Comment définir le métier de styliste ongulaire?

Le styliste ongulaire, appelé aussi prothésiste ongulaire, est chargé d’apporter les soins esthétiques nécessaires sur les ongles. Il applique du vernis, pose des prothèses ongulaires ou des faux-ongles, et propose à son client toute sortes de décorations qui pourraient embellir ses mains et ses pieds. Toutefois, avant toute chose, un styliste ongulaire doit s’informer auprès de son client sur ses habitudes et son état de santé : est-ce qu’il suit des traitements médicaux ? Est-il diabétique ? Est-ce qu’il s’agit d’une femme enceinte ? Est-ce que la personne est allergique à certaines substances ?

Tout cela est nécessaire, car il existe certaines contre-indications au traitement ongulaire. Ces contre-indications varient d’un client à un autre. Il faudra une personne bien formée sur le sujet pour exercer ce métier. Pour cela, une formation stylisme ongulaire à Ormoy est ouvert à tous ceux qui sont intéressés.  Le but étant de soigner les ongles tout en les décorant, il est donc important d’utiliser la méthode la plus adaptée à son client.

Les différentes techniques utilisées par un styliste ongulaire pour bien habiller vos ongles

Mis à part le fait de bien connaître les besoins du client, le métier de styliste ongulaire se doit de savoir quels modèles correspond au mieux à la morphologie des mains ou des pieds de son client. Afin d’avoir un rendu esthétique, un styliste ongulaire peut utiliser plusieurs techniques :

  • extension des ongles avec des faux ongles ou avec du gel UV ;
  • pratique de la french manucure en dessinant sur la pointe des ongles une bande de couleur blanche ;
  • réparation d’ongles cassés ;
  • décoration des ongles ou « nail art » ;
  • dépose pour arrêter le traitement de renforcement des ongles.

Bien entendu, il existe aussi d’autres soins pour éviter les tâches vertes sur les ongles.

Dans son métier, un styliste ongulaires utilise plusieurs outils : pinceaux, limes, coussin repose-main, bâtonnets, pinces, bloc polissoire, ciseaux, capsules et bien d’autres.

Les qualifications et qualités requises pour être un bon styliste ongulaire

Le métier de styliste ongulaire nécessite avant tout une personne très respectueuse des règles d’hygiène avec une bonne présentation. À part cela, le prothésiste ongulaire doit avoir un goût artistique, une bonne vision de près et un sens de la minutie. Il doit savoir utiliser ses mains avec habilité et être très à l’écoute de ses clients. Bien qu’un prothésiste ongulaire puisse être amené à pratiquer son métier au domicile de son client à sa demande, en dehors de cela, il doit avoir un salon de beauté, un magasin de ventes de produits de beauté ou nail bar. Cela lui permettra en plus d’avoir plus de visibilité et d’être plus connu par les clients. Enfin, le dernier point qui est plus important, un styliste ongulaire doit être titulaire d’un CAP en soins corporels et esthétiques ou un diplôme ou titre du même niveau enregistré au RNCP ou Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Styliste ongulaire : conditions de travail et salaire estimé

Le métier de styliste ongulaire qui est un univers poussiéreux des ongles limés est un travail qui s’exerce même pendant le week-end. De nombreux déplacements peuvent être envisagés pour ceux qui travaillent à domicile. Les horaires de travail peuvent aller de 09h à 19h voire au-delà selon les demandes et la période. De manière générale, ce métier est exercé par des femmes, mais il y a bien des exceptions. En ce qui concerne le salaire, en début de carrière, une styliste ongulaire perçoit un salaire équivalent au Smic en plus des primes. Au fil du temps, avec les expériences acquises, une augmentation salariale est prévisible.

Le métier de styliste ongulaire : quels risques ?

Comme tout autre métier, il n’y a pas non plus de risque zéro dans le travail d’un styliste ongulaire. Pour réussir sa mission, un prothésiste ongulaire doit assurer la qualité des produits qu’il utilise. Le bon choix des produits dépend principalement de la formation suivie. Malgré cela, il est tout de même important de souligner que certaines substances contenues dans les dissolvants, les vernis, les colles et les résines peuvent entraîner des réactions allergiques respiratoires ou cutanées. Pour les stylistes ongulaires eux-mêmes, les postures assises à longueur de journée, les gestes répétitifs ainsi que les vibrations d’outils peuvent entraîner des troubles musculaires.

Noter l'article