Menu

Type et nature de cheveux : de quoi parle-t-on ?
5 (1)

Bien de gens se plaignent de la qualité de leurs cheveux. Or cet élément de pilosité chez les humains est changeant en fonction des habitudes, du traitement qui lui est apporté et de l’environnement de vie. Pour mieux prendre soin de ses cheveux, il est essentiel de mieux les connaître. Notre équipe présente ici tout ce qu’il y a à savoir à propos des types de cheveux.

Connaître son type de cheveux

Connaître son type de cheveux : pourquoi est-ce si important ?

Tous les cheveux ont des caractéristiques singulières. De ce fait, ils n’évoluent pas de la même façon et n’ont pas non plus les mêmes besoins. Afin de mieux en prendre soin, il est essentiel de connaître son type de cheveux. Dans le cas contraire, il y a un risque de lui apporter des soins capillaires non adaptés. En fin de compte, ils se casseront et finiront même par perdre de leur volume. Avant d’adopter un shampoing, il est impératif de déterminer la nature de ses cheveux.

Types de cheveux d’après André Walker

André Walker est un coiffeur afro-américain qui a vraiment étudié la nature des cheveux. De ses recherches est née une classification universelle des types de cheveux.

Type 1 : cheveux raides

Ils sont caractérisés par une résistance évidente. Le sébum coule tout le long de ces cheveux afin d’entretenir leur brillance. Malheureusement, cela signifie qu’ils graissent vite et perdent de leur vivacité. Toutefois, avec le bon shampoing sec, il est possible de redonner du volume aux cheveux raides. Il existe des sous-catégories dans cette classification type 1. Il s’agit de :

  • 1a (cheveux doux/lisses) ;
  • 1 b (cheveux relativement volumineux) ;
  • 1 c (les plus épais).

Type 2 : cheveux ondulés

Leur forme naturelle est un « S ». Les cheveux ondulés sont également brillants, épais et résistants. Malheureusement, leurs ondulations sont parfois mal dessinées. Pour leur redonner une magnifique forme, il est recommandé de leur fournir des soins aux textures allégées. L’objectif est de ne pas alourdir davantage la chevelure. Les sous-catégories sont :

  • 2a (cheveux très fins) ;
  • 2 b (cheveux plus ondulés) ;
  • 2 c (cheveux en « S » de boucle).

Type 3 : cheveux bouclés à friser

Ce sont de magnifiques boucles caractérisées par leur souplesse. Assez lâches, ces cheveux permettent difficilement au sébum d’atteindre leurs pointes. Par conséquent, les cheveux bouclés presque frisés sont moins brillants. Ils sont secs et donc très fragiles. Au moindre frisottis, ils se cassent.

Toutefois avec l’après-shampooing solide de chez « Les Savons de Joya » pour les cheveux abimés et secs associé à un soin hydratant, les cheveux de cette catégorie retrouvent leur pleine santé. Quant aux sous-catégories, elles sont les suivantes :

  • 3a (cheveux épais avec des boucles larges et souples) ;
  • 3 b (cheveux épais et fins) ;
  • 3 c (cheveux plus fins).

Type 4 : cheveux frisés et crépus

Les cheveux frisés ou crépus forment un « Z ». Les bouclettes sont si compressées que lorsqu’elles sont étirées elles peuvent atteindre 4 fois leurs longueurs au repos. Cela veut dire qu’ils sont naturellement secs. Pour éviter que ces cheveux crépus se dessèchent, il est conseillé d’utiliser le shampoing cheveux frisés et/ou crépus de la marque « Les Savons de Joya ». Il est sans huiles essentielles. Ce qui est très bénéfique pour cette nature de cheveux.

Quant aux sous-catégories selon André Walker, elles sont les suivantes :

  • 4a (cheveux très frisés, fins et fragiles) ;
  • 4 b (cheveux crépus, très fragiles et cassants) ;
  • 4 c (cheveux situés entre 4a et 4 b).

Types de cheveux d’après L.O.I.S

Cette classification des cheveux est fondée sur un principe assez simple. Elle utilise la forme des lettres L, O, I et S. C’est dire que selon cette méthode, il y a aussi 4 types de cheveux :

  • mèches en forme de « L » : cheveux normaux droits et qui finissent en courbe ;
  • mèches en forme de « O » : cheveux bouclés presque frisés ou crépus ;
  • mèches en forme de « I » : cheveux bien raides et lisses ;
  • mèches en forme de « S » : cheveux ondulés.

Pour déterminer la nature de ses cheveux, il faut qu’ils soient bien lavés et restent dans leur état naturel. Une fois qu’ils ont fini d’être séchés à l’air libre, il faut procéder à la comparaison. Cela permet de ne pas se tromper de soin à leur apporter.

Consulter également notre article : Comment lutter contre la chute de cheveux ?

Autres critères pour déterminer la nature de ses cheveux

L’objectif de la marque « Les Savons de Joya » est que chacun trouve le meilleur soin pour ses cheveux. Il faut alors bien déterminer la nature de ces derniers. En la matière, il y a outre les précédents critères, ceux de la densité et de l’épaisseur.

Le premier de ces deux critères se rapporte au nombre de cheveux présents sur une tête. Il ne s’agira pas bien entendu de compter les cheveux, mais d’estimer leur « nombre » devant un miroir. Si le cuir chevelu est apparent, alors la densité de cheveux est faible. Il faut leur appliquer le soin adéquat.

Le second critère est relatif au diamètre du cheveu. Pour déterminer l’épaisseur d’un cheveu, il faut le comparer à un fil à coudre traditionnel. Les cheveux fins ont naturellement un petit diamètre. Il ne faut pas trop les serrer, car ils se casseraient. Les cheveux résistants ont un gros diamètre. Il faut les dompter avec le bon shampoing sec.

Noter l'article